Rencontres par les applis, est-ce encore un tabou ?

A l’ère meeting, dans les années 2000 (ça date !), on s’inscrivait sur un site de rencontres dans le plus grand secret. On remplissait consciencieusement son profil, ses centres d’intérêts, ses passions etc. On acceptait de répondre à des questions  diverses et variées  (Quel est ton animal préféré ? Quelle est ton lieu de vacances préféré ? etc.)

Et puis, le smartphone a détrôné le desktop dans l’univers du dating. On a téléchargé Happen, Tinder (le plus connu), Once etc. Elles bousculent les codes traditionnels du dating en le rendant plus « réactif », plus « fun » , plus « direct ».

Aujourd’hui en France, on compte prs de 2000 sites et  application de rencontres pour répondre aux besoins « potentiels » de 18 millions de célibataires. Est-ce pour autant que la rencontre 2.0 est totalement assumée ?

Cosmopolitan a listé les situations où il convient d’assumer en toutes circonstances et c’est plutôt drôle !

1ère situation : Utiliser l’appli dans les lieux publics, on ose ?

Dans un lieu public, on est tenté d’ouvrir l’appli de dating pour faire défiler quelques profils. Mais le manque d’intimité nous retient bien souvent. Et lorsqu’on se fait « épingler », il y a bien souvent malaise qui s’installe.

2ème situation : La crainte de « croiser » une personne de notre entourage lors de nos séances swipe.

Quand les profils défilent, on a toujours une petite appréhension de tomber sur une « blacklist » du genre ex, voisin, collègue, cousin… cela pourrait être aussi gênant de se faire liker par une connaissance que l’on croise quotidiennement.

3ème situation : Notre rencard via l’appli nous demande combien de rdv on a eu avant lui

C’est une question qui est un peu délicate. En tout cas la réponse peut l’être. Parce qu’on ne veut pas renvoyer les « mauvais signaux », ou plutôt être la victime d’interprétations douteuses. Alors, on fait comme ci de rien n’était, et on la joue « un ou deux verres comme ça..»

4ème situation : Notre rencard « dans la vraie vie » nous demande si on est inscrit sur des sites/appli rencontres

C’est également une situation qui peut prêter à confusion car on ne souhaite pas faire fuir la personne en face en lui donnant l’impression « de manger à tous les râteliers. ». Raconter ou pas la vérité ? C’est au feeling en fonction de la personne que l’on est, la personne qui est en face. A bas les préjugés !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s