couple dancing hold hands

On s’est aimé comme on se quitte

Dans mon précédent article, j’annonçais que la distance a sonné le glas de la relation que j’entretenais avec le signe d’Air (Balance) . 

Après plusieurs nuits d’insomnies à peser le pour et le contre d’une telle relation à distance, on a finalement décidé de refermer notre chapitre.

Je ne vais pas me torturer l’esprit pour savoir ce qui a déclenché cet éloignement soudain de son côté et du mien.

Peut être qu’il ne m’aimait pas, peut être qu’il a rencontré une fille… A quoi bon savoir ? Autant me tourner vers l’avenir directement.

J’aurais toujours de l’affection pour lui. Cette affection nostalgique je la porte à tous ceux qui ont compté dans ma vie. Notre relation au Canada s’est bien déroulée, j’ai repris gout à l’envie d’aimer et d’être aimée. Cela faisait 1 an que ce sentiment m’avait abandonné.

Au détour d’une image, d’un mot, je repenserai à nos soirées, nos weekend à 2 dans la pampa Quebecquoise, cet après midi à Coney Island à NYC au coucher du soleil, la tombée de la nuit sur Manhattan dans ses bras…et je sourirais intérieurement.

Comme disait la chanson, ça ne suffit pas toujours de s’aimer bien. On s’est aimé comme on se quitte. Tout simplement, sans penser à demain.

La seule conviction que j’ai, est la suivante : J’ai cessé de l’aimer quand il a cessé d’être amoureux.

On s’est aimé, n’en parlons plus et la vie continue. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s