Tout est une histoire de timing

Il y a quelques semaines, je vous faisais part de mon inquiétude quant à ma vie sentimentale désertique. A un point où j’ai fini par cesser d’espérer et je commençais à vivre avec l’idée que cette traversée allait durer un petit temps.

Dans quelques semaines, je rentrerai en Europe et je devrai laisser ma vie nord américaine derrière moi. L’aventure n’aura duré qu’un an au lieu de deux, mais quelle année!

Début mai, j’ai rencontré, par un groupe d’amis commun, un jeune homme charmant, gentil, respectueux, indépendant et qui ne semble pas traîner de lourdes valises émotionnelles avec lui.

On s’entend très bien, et nous assumons notre relation publiquement. Après un weekend hésitant, nous avons finalement développé un lien fort et complice. On se voit régulièrement, en duo, entre amis et on se laisse aussi respirer.

Je ne vais pas me plaindre, je vis ce que j’aurais aimé vivre en arrivant dans ce pays. Mais malheureusement, le timing est ultra violent. Je commence à vivre une belle histoire tout en sachant qu’elle me sera « volée » à la fin de l’été.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s